Présentation

L’histoire du site industriel de Lavéra débute en 1933 avec l’implantation de la raffinerie BP suivie, à partir des années 50, de la construction d’un important complexe pétrochimique. En décembre 2005, l’ensemble des activités qui appartenaient précédemment au groupe BP a été racheté par INEOS, sous l’entité INEOS Manufacturing France SAS.

En 2011, INEOS s’associe avec Petrochina pour les activités de négoce et de raffinage d’INEOS,
ce qui conduit à la création de Petroineos Manufacturing France SAS en 2012. Les activités
chimiques quant à elles sont regroupées sous l’entité INEOS Chemicals Lavéra SAS.
Au 1er Novembre 2014, création de 2 nouvelles structures juridiques INEOS Dérivatives Lavéra
SAS et INEOS Technologies France SAS, avec transfert du personnel concerné d’ICL.

Ce site de 650 ha, raffine du pétrole brut et fabrique des produits chimiques, deux activités complémentaires bénéficiant de synergies importantes. La raffinerie de Lavéra, l’une des plus modernes de France, est aussi la première du sud-est en capacité annuelle de traitement : 10 millions de tonnes de pétrole brut. Elle est dotée d’un ensemble d’unités très complet et d’une grande flexibilité qui lui permet de fabriquer la gamme diversifiée des produits pétroliers utilisés par le grand public, l’industrie et les transports.

 

En aval de la raffinerie, le site chimique transforme la coupe légère de la distillation en monomères (éthylène, propylène…) et ensuite en matières plastiques et en une gamme variée d’intermédiaires chimiques.

  Un centre de Technologie, employant près de 100 personnes, développe l’expertise dans le domaine de l’extrapolation de catalyseurs et de procédés, du transfert de technologie, de la modélisation; de l’ingénierie chimique et analytique pour toutes les activités et les produits du site, et pour les autres sites du groupe.

Le site de Lavéra emploie plus de 1000 personnes  (INEOS et Petroineos) et  accueille plusieurs maisons mères : INEOS, Arkema et Total Petrochemicals France et des filiales (50/50 INEOS et Total Petrochemicals France) : Naphtachimie pour les oléfines et le butadiène, Appryl pour le polypropylène, et Gexaro pour le benzène. INEOS détient également une filiale 50/50 avec Arkema produisant des alcools lourds : Oxochimie.